Un Rien Peut Tout Changer – partie I

Première partie des points principaux à retenir du livre “Un rien peut tout changer

Tu es ce que tu fais

Tu le sais maintenant, l’égo n’est pas toujours notre meilleur ami quand il est complètement hors de contrôle.

Il aime en effet t’associer à des choses et te ranger dans tes cases, pour que tu t’identifies à un type de personnes. Parfois tu auras l’impression d’être un cinéphile, parfois d’être un sportif…

Mais souvent, on s’associe sans s’en rendre compte à des personnalités négatives, par exemple à quelqu’un de fainéant.

Pour savoir à quoi t’identifier, ton ami le subconscient passe pas par 40 chemins, il regarde ce que tu fais dans la journée, et se dit que si tu fais souvent un truc, alors tu es sans doute ce type de personne.

Nous sommes le résultat de ce que nous faisons régulièrement. Nous avons donc la possibilité de changer nos actions pour changer qui nous sommes.

Si tous les jours tu passes 5 h devant la télé à manger du fromage et boire de l’alcool, il ne va sans doute pas t’identifier à un sportif, par exemple.

À chaque fois que tu répètes une action, tu ancres encore plus profondément l’impression que tu te donnes à toi-même

Il est donc pas étonnant que tes habitudes, (que tu répètes forcément régulièrement, par définition) jouent un rôle essentiel et même principal dans la définition de ta personnalité.

Agir c’est voter

L’avantage que tu as dans l’histoire, c’est que tu as toujours la possibilité de changer tes habitudes et donc, (très progressivement…) changer la perception de qui tu es.

Si par exemple, je suis souvent très sédentaire et passif face à la vie, je peux décider, à partir de maintenant, de faire du sport tous les jours.

À force de nous voir bouger chaque jour, le subconscient va commencer à nous associer à quelqu’un de sportif.

Chaque action est donc un vote pour la personnalité à laquelle on souhaite s’identifier

L’intérêt principal de changer la façon dont on se perçoit – au delà du plaisir qu’on peut obtenir à sentir que nos actions sont en accord avec nos valeurs fondamentales – c’est que nos actions inconscientes, nos réflexes et habitudes, sont en général le reflet de la personne que l’on pense être.

La prochaine fois qu’on aura le choix entre quelques marches ou un escalator, on aura plus facilement tendance à choisir l’effort car, nous pensons être le type de personne à faire des efforts physiques, nous sommes sportifs !

Mise en place réaliste

Alors si tu es comme moi, il est possible que tu trouves l’idée très intéressante de faire du sport tous les jours et tu te donnes le défis de pratiquer une heure chaque jour.

Le problème c’est que c’est trop brutal. Passer de 0h par mois à 1h par jour, est un changement majeur et la flemme, l’association négative (à quelqu’un de fainéant) ainsi que plein de facteurs extérieurs, vont facilement casser ta motivation après quelques jours.

Je te conseille donc de commencer par 2 minutes, de pratique de l’activité qui t’intéresse.

Quand je dis 2 minutes, ce n’est pas une façon de parler ! C’est une des techniques qui sont développées dans le livre Un rien peut tout changer.

Tu en apprendras plus sur cette technique super efficace, dans le prochain article de ce blog. N’hésite pas à t’abonner à la newsletter et je m’occuperai de te l’envoyer quand il sortira !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *