Proactif ou réactif ?

Il existe deux schémas de pensée dans lesquels nous pouvons nous situer. On est pas forcément que dans l’un ou que dans l’autre mais nous en avons forcément un qui prédomine sur l’autre. Ce qui est beau c’est qu’il est possible de le changer et c’est justement de ça dont on va parler aujourd’hui !

La différence fondamentale

Commençons par le commencement, qu’est ce qu’être proactif ou réactif ?

Proactif

Quelqu’un de proactif pour faire simple va prendre sa vie en main, il comprend que ce qui arrive est de sa responsabilité et surtout il comprend qu’il peut et doit influer sur les événements qui se déroulent dans sa vie.

Il sait qu’il peut et doit se concentrer sur les choses sur lesquelles il peut avoir de l’influence et que celles qui ne sont que des intérêts pour lesquels il ne peut rien, doivent rester en arrière plan. Le proactif n’attend pas que la chance ou le hasard lui apportent les choses dont il a besoin, les choses dont il rêve, il va aller les chercher par lui même à n’importe quel prix et saura que toute réussite ou tout échec sera entièrement grâce ou à cause de lui.

Le proactif ne sera pas blessé par ce qu’il peut entendre dire de lui ou par ce que les autres peuvent faire à son égard, au contraire il est dans la compréhension que les éléments extérieurs ne le définissent pas et que seul ce qu’il pense de lui même peut faire ou défaire sa force mentale.

Le réactif

Bien entendu le réactif est son complet opposé, il va s’intéresser à tout et à rien, à énormément de causes et de problèmes, même ceux sur lesquels il ne peut influer et se positionner en tant que victimes plutôt que d’activement essayer d’améliorer la situation. Il aura tendance à reporter ses problèmes et ses erreurs sur les autres, les accusant de tous les maux.

Les éléments extérieurs à sa vie sont les seuls responsables de ses échecs, il n’a jamais de responsabilité dans ce qui lui arrive. Il attendra que ces éléments ainsi que les événements de la vie soient en sa faveur pour récolter les fruits sans même avoir essayer d’en planter les graines.

Le réactif sera blessé constamment par ce que les autres pourront dire de lui où lui faire car il attend des éléments extérieurs, les matériaux pour construire sa personnalité.

Qui es tu ?

Tu te reconnais forcément plus dans l’un que dans l’autre. J’ai personnellement longtemps été réactif et aujourd’hui je n’en suis pas encore totalement sorti. C’est un peu le schéma de pensées par défaut, celui qui est majoritaire et avec lequel tu vas sans doute devoir te battre pour tendre vers la proactivité. C’est un combat de longue haleine que tu peux grandement faciliter en étant radicalement honnête envers toi même et en reconnaissant à quel point et dans quels domaines tu es réactif.

Je te souhaite beaucoup de courage dans cette quête d’un meilleur toi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *