3 Façons de piéger ton cerveau pour qu’il travaille dur

Hier j’ai regardé une vidéo extrêmement intéressante de Thomas Frank, auteur du livre “10 Steps to Earning Awesome Grades“, que je te mets ici (en anglais).

J’ai trouvé ça super intéressant et je veux partager ça avec toi ici donc je vais traduire les idées principales et les commenter par rapport à ma vie de tous les jours.

Commencer incroyablement petit

Thomas donne dans sa vidéo l’exemple du livre qu’il a écrit. Il souhaitait l’écrire depuis un moment, mais c’est très difficile, demande beaucoup d’efforts et d’attention sur le long terme.

Au contraire, diminuer la difficulté de la tâche en la limitant à : écrire 500 mots par jours, l’a rendu capable d’en écrire plus de 50 000 et a demandé beaucoup moins d’efforts.

Les habitudes doivent se compter en répétitions et pas en puissance absolue !

Sois le designer de ton monde, pas simplement son consommateur.

James Clear, Un rien peut tout changer

Si tu marches 2 km tous les jours, c’est pas grand-chose ! Ça dure 20 min seulement, 10 min aller, pareil pour le retour… Et on a pas l’impression de faire quelque chose d’extraordinaire !

Pourtant à la fin de l’année c’est un total de plus de 700 km que tu auras marchés ! Imagine si tu te lançais le défis de marcher 700 km, là maintenant… Ce serait impossible !

Ramené à de toutes petites habitudes, ça devient super simple, il ne s’agit que de régularité.

Autorise-toi à être mauvais

On peut facilement être super impressionné par la difficulté d’un projet qu’on veut lancer…

Par exemple moi, avec mes vidéos, mon blog et tous les trucs que je balance sur les réseaux sociaux… Si je m’obligeais à faire un travail parfait systématiquement, je commencerais jamais !

Je sais pas si tu as déjà remarqué, quand tu essayes d’écrire un email, un article de blog ou même des devoirs à rendre… Si t’essayes de faire tout parfait, tu vas mettre beaucoup de temps à commencer : ce sera jamais assez bien.

Par contre si t’écris ce qui te passe par la tête, tu vas avoir un brouillon avec les idées principales, déjà écrit et disponible !

Laisse-toi un peu de temps et reviens sur le brouillon quelque temps après, tu vas relire et être capable d’améliorer ça sans aucun problème.

Ça paraît contre productif de revenir sur un travail déjà fait, on a l’impression de faire ça 2 fois.

Pourtant, je te promets que c’est comme ça que tu seras le plus efficace et que tu pourras produire le plus de choses possible.

Prendre des notes aux endroits non-idéaux

Tu as remarqué comme ton cerveau semble avoir beaucoup de mal à se concentrer dès que tu commences à travailler ?

Comme par hasard tu as d’un coup envie de faire le ménage, ranger des trucs, répondre à un mail auquel tu devais répondre depuis des jours…

À l’inverse, lorsque tu fais d’autres choses, pour te distraire ou quand t’es sous la douche etc, tu as d’un seul coup plein d’idées !

Ces mêmes idées que tu essayes de produire lorsque tu es devant ton ordinateur ou devant ta feuille de papier !

Quand tu as besoin d’elles, elles sont introuvables mais dès que tu arrêtes d’essayer vraiment d’y penser, elles sont disponibles.

Thomas explique ça par l’intimidation qu’on peut ressentir face au travail, qui bloque un peu parce que d’un coup on doit s’y mettre et ça semble assez sérieux.

Le mieux d’après lui est donc d’avoir toujours à porté de main, un carnet de notes ou son téléphone avec une appli de notes facile d’accès, et de tout balancer dedans dès que les idées viennent.

C’est comme ça que je trouve les idées et les points principaux de 80 % de mes vidéos et articles de blog donc je te conseille vraiment d’essayer.

Pareil quand je dors, le nombre de fois où une idée m’est venue et je me suis dit “trop bien ! Je fais ça demain au réveil“, pour me rendre compte que j’avais tout oublié le matin…

Maintenant j’ai appris ma leçon et je m’arrange pour avoir toujours de quoi noter, et ne pas me faire confiance pour “faire ça plus tard”.

Je peux le faire plus tard, oui, mais ça doit en attendant, être sauvegardé sur une feuille ou dans une application.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *